Localiser ce membre

Mesures de perturbations

Connexion Stagiaire Solo Inscription (Stagiaire)                 Compte Administrateur : Gérer Administration de stage Foad et/ou Pratique Créer
 
Connexion : Stagiaire, Formateur
Voir le passe  
   Oubliés ?
 
Connexion pour Client Administrateur
Voir le passe  
   Oublié ?


Inscription personnelle
 
 
Formateur ou Stagiaire
Inscription individuelle, étape 1 sur 2 :
(sans engagement)


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Votre adresse courriel restera confidentielle
Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs

Nos offres d'abonnement, obtenir un devis

Chargement page et sommaire en cours...


Rappel des moyens de transmission d'une perturbation :

Résistif, inductif capacitif

  • Le mode résistif est le seul qui utilise un conducteur, via une partie (généralement masse) commune, il peut recevoir une composante continueLe courant continu ne peut circuler que dans des conducteurs !

    Une tension continue parasite en enveloppe qui s'ajoute à un signal impulsionnel peut saturer les entrées...
    L'analogie que j'utilise : dans l'obscurité votre télécommande infra-rouge (qui fonctionne en émettant des impulsions) fonctionne parfaitement, quand le soleil rentre trop ou si vous l'utilisez à l'extérieur, elle fonctionnera très mal !
    .
  • Le mode inductif se transmet très loin (ondes électromagnétiques radio, TNT, GSM...), il est très sensible aux boucles (pensez transformateur), la fréquence augmente son effetE = – L × (ΔI / Δt) ou E = – L × ΔI × f (Hz)
  • Le mode capacitif possède une portée plus limitée, maximale jusqu'à (λ / 2πChamps proche et lointain, lambda sur 2 pi), et là aussi son effet augmente avec la fréquenceI = C × (ΔU / Δt) ou I = C × ΔU × f (Hz)

Transmission perturbations inductif capacitif
Dans tous les cas, l'augmentation de la distance entre bourreau(x) et victime(s) potentielle(s) réduit la transmission.
Il est important de dépasser λ / 2π lorsque l'on appose aucun écran pour ne pas subir de couplage capacitif, le plus violent à haute fréquence...




Zoom sur cet élément

Principes de protection

Avant de les détailler, nous allons recenser les principales solutions pour se protéger des couplages :

Résistif :

  • Réduire l'impédance du plan de masse en multipliant les liaisons et en réalisant un maillage
  • Sauf cas très particuliers, ne plus câbler les masses en étoile

Inductif :

  • Utilisation de câbles torsadés
  • Suivant la fréquence, proximité d'une masse ferromagnétique en BF (basse fréquence : 50 Hz...) ou blindage

Capacitif :

  • L'éloignement, du fait de sa limite à λ / 2π, 30 cmA l'instar du fameux 100 nF pour le découplage, les 30 cm représentent une valeur souvent retenue, au vu des fréquences en jeu. (40 cm est encore mieux :-)) est la valeur plébiscitée !
  • L'écranEcran conducteur qui bloquera les ondes, pensez à la radio qui s'arrête sous un tunnel, après une certaine distance parcourue lorsque la provenance est unique, fixe et repérée dans l'espace ; le blindage sinon (360°)
  • Court-circuiter le condensateurLorsque rien ne l'interdit, le référencement d'une tension sensible à la masse de l'installation est le meilleur moyen de supprimer le condensateur parasite !
    Dans tous les cas les blindages doivent être connectés au plan de masse !
    , lorsque c'est possibleNormes de sécurité : TBTS qui deviendrait TBTF... ! Voir équipotentialité Conseil+




Zoom sur cet élément

Comprendre le problème, agir efficacement

  • Interroger le personnel pour savoir quand et en quelles circonstances se produit le défaut
    Ex : le signal de délestage jour/nuit du distributeur électrique déclenchait une alarme mal protégée... En interrogeant les voisins sur l'heure constante de déclenchement, le problème fut vite identifié !
  • Observer l'environnement et classer les perturbateurs potentiels
    Variateurs, alimentations à découpage, variateurs mais aussi transformateurs pour la BF, éclairages fluorescents...
  • Repérer les victimes potentielles
  • Analyser les erreurs flagrantes
    Masses non reliées, blindages flottants, boucles...
  • Effectuer des mesures relatives pour voir le gain apporté par la mise en place de solutions provisoires simples (blindage d'essai par adhésif aluminium...) et vérifier si l'événement se reproduit
  • Pérenniser les solutions efficaces
  • Informez, voire formez le personnel technique pour leur éviter des erreurs similaires !




Zoom sur cet élément

Le décibel (dB) :

De par son échelle logarithmique et surtout son unité relativeUn simple rapport entre 2 valeurs :
10 fois le logarithme décimal du rapport entre deux puissances
, le décibel est utilisé pour quantifier l'atténuation, et donc l'efficacité, d'une solution. Une baisse de 3 dB (–3 dB) représente une diminution de la puissance par 2 ; –10 dB, par P/10 ; –20 dB, par P/100...
Nos expériences s'effectuent directement en tension. Sachant qu'une diminution par 2 de l'amplitude de tension engendre aussi un facteur 2 pour l'intensité puisque l'impédance, elle, ne change pas.
Ainsi, chaque fois que les solutions prises diminueront de 50% l'amplitude d'un parasite, le gain sera de 4 en puissance et donc de 6 en dB...
Je n'évoquerai généralement que les gains en tension, vous avez la méthode pour les convertir en dB au besoin.
Le décibel est important lors du choix de produits du commerce pour connaître leur niveau d'atténuation sur une bande de fréquence donnée (ex : -10 dB de 0.1 à 10 MHz).




Zoom sur cet élément

Mode analyseur de spectre en vidéo


La bande de fréquence en abscisse, les décibels en ordonnés, cette expérience nous démontre la pollution électromagnétique engendrée par l'action du variateur convertisseur de fréquence !




Zoom sur cet élément

Vérifions... Cochez en vert les propositions j...


Cette partie est réservée à nos abonnés :

Je m'abonne !
   ― ― ― ― ― ―
Je me connecte !

S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours décodéco Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Recommander sur Google+ Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin 0
S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours
< Espace privé, abonnés
Partagez, participez >
Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Recommander sur Google+ Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin


1234567C

Crée le 26 / 06 / 2017, der. màj le 01 / 07 / 2018 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 4869 fois
Difficulté : ★★★★★
Voir les commentaires
Gu5835e07c1389f
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs