Connexion Stagiaire :
Voir le passe  
   Oubliés ?

Connexion Client Administratif :
Voir le passe  
   Oubliés ?

Pas encore stagiaire ?Particulier ⇒ Pré-requis offerts (0 engagement)  Pro ⇒ devis Elearning ou Pratique
 
 


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs
Pas encore stagiaire ?Particulier ⇒ Pré-requis offerts (0 engagement)  Pro ⇒ devis Elearning ou Pratique


Prérequis, Conseils+ et cours Connexes

Chargement page et sommaire en cours...
Conseils+ réservés aux abonnés !



Conseils+ réservés aux abonnés !
Conseils+ réservés aux abonnés !
Conseils+ réservés aux abonnés !
Conseils+ réservés aux abonnés !

Un aimant et donc une variation de champ magnétique, induit une tension !


Dans cette vidéo on vérifie que :
Toute variation de champ magnétique engendre une tension induite !

EE = à vide, au 'coeur' du générateur
U = tension réelle aux bornes de la source de tension
, la tension induite...

  • Une bobine devient source d'une tension E uniquement lors de variations de champ
  • E est proportionnel à l'intensité du champ magnétique
  • E est aussi inversement proportionnel au tempsPlus le temps requis pour faire varier ce champ est court, plus l'effet est élevé
    (Vu avec : introduction de l'aimant...)
    E est proportionnel à la vitesse
    La vitesse est un déplacement par unité de temps, il est plus simple de raisonner directement sur le temps !
  • E s'oppose, E est donc négatif –
Mettons tout celà en équation :

Tension E = – ( Variation de flux / temps requis pour cette variation )


E = - ( ΔΦ / Δt )

Volt = - ( Weber / seconde )



Il existe bien des déclinaisons de cette formule générale, dans nos autres cours nous y reviendrons...

Valeur efficace et maximale !


Un appareil de mesure arbore un logo TRMSTRMS : True R.M.S, RMS sans le T de 'true' (vrai), efficace vrai...
Cohabitent plusieurs types d'appareils : les classiques qui divisent systématiquement via des résistances toute tension alternative par √2 et les TRMS
quand il est capable de mesurer des signaux autres que symétriques et sinusoïdaux dont notamment ceux incluant une composante continue, une forme différente ; voire le signal provenant d'un variateur ; en MLIModulation de Largeur d'Impulsion, voir variateurs ou électronique si le sujet vous intéresse
Singnaux MLI loi U sur F
.


Diviseur analogique simple

Diviseur par 2, racine de 2
Pour aborder simplement le sujet,  on commence par très simple : à gauche un diviseur par 2 : 2 résistances identiques en série, on lit la tension divisée par 2 à leur point de liaison !
Pour diviser par √2, la résistance première sera composée de la valeur flottante (après la virgule) de 1.4142... (√2), (ou d'un multiple), alors que l'on effectuera la mesure sur la valeur entière (1 ou multiple).

Signaux non sinusoïdaux, voire 'exotiques'


Signaux et piège !
  1. A gauche le carré, pour lequel, valeurs efficace et maxi sont ≃ identiques ! 100% de la surface
  2. Suit un triangle : efficace = maxi / √3
  3. Une rampe non symétrique : multimètre TRMS obligatoire !
  4. A droite... Le trapèze ! Signal impossible :-) ! Il remonterait le temps !

Tableau des (sous) multiples

1
2
3
4
T Téra 10^12

1
— = m
k
G Giga 10^9
M Mega 10^6
k kilo 10^3
Unité 1
m milli 10^–3
1
— = k
m
µ micro 10^–6
n nano 10^–9
p pico 10^–12
T Téra 10^12




1
— = µ
M
G Giga 10^9
M Mega 10^6
k kilo 10^3
Unité 1
m milli 10^–3
1
— = M
µ
µ micro 10^–6
n nano 10^–9
p pico 10^–12
T Téra 10^12







1
— = n
G
G Giga 10^9
M Mega 10^6
k kilo 10^3
Unité 1
m milli 10^–3
1
— = G
n
µ micro 10^–6
n nano 10^–9
p pico 10^–12
T Téra 10^12










1
— = p
T
G Giga 10^9
M Mega 10^6
k kilo 10^3
Unité 1
m milli 10^–3
1
— = T
p
µ micro 10^–6
n nano 10^–9
p pico 10^–12

Gamme des fréquences

2 Hz

20 Hz


20 kHz (kilo : 10^3)


200 kHz

1 MHz


100 MHz (Mega : 10^6)


1 à 5 GHz (Giga : 10^9)


3 à 400 THz (Tera : 10^12)
400 à 770 THz
750 THz à 30 PHz (Peta : 10^15)



30 PHz à 30 EHz (Exa : 10^18)

30 EHz à 30 ZHz (Zeta : 10^21)


> 30 ZHz
BF
Gamme fréquences
HF
Mouvements sismiques

Son graves


Son Aigües, ultrason (40 kHz)


Anciennes grandes ondes radio

Radio Ondes courtes


FM ; VHF ; UHF (400 MHz)


Micro Ondes ; Wifi...


Infra rouges
Lumière visibe
Ultra violet



Rayons X

Rayons Gamma


Rayons cosmiques


Cours connexes recommandés par l'auteur :


Cours extrait du stage : INITELEC

Crée le 19 / 03 / 2017, der. màj le 30 / 04 / 2019 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 12292 fois
Difficulté : ★★☆☆☆
Pas encore de commentaire


Gu5835e07c1389f

Partager sur FacebookDiscuter sur TwitterPartager sut Linkedin



 
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs
 ➥