Localiser ce membre

Récepteurs et générateurs en parallèle

Connexion Stagiaire Solo Inscription (Stagiaire)                 Compte Administrateur : Gérer Administration de stage Foad et/ou Pratique Créer
 
Connexion : Stagiaire, Formateur
Voir le passe  
   Oubliés ?
 
Connexion pour Client Administrateur
Voir le passe  
   Oublié ?


Inscription personnelle
 
 
Formateur ou Stagiare
Inscription individuelle, étape 1 sur 2 :
(sans engagement)


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Votre adresse courriel restera confidentielle
Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs

Nos offres d'abonnement, obtenir un devis

Chargement page et sommaire en cours...


Le montage parallèle ou dérivation

En parallèle ou dérivation ? Introduction en vidéo


Montage en parallèle de 3 récepteurs (lampes) de caractéristiques (résistances) différentes.

Observation du comportement en cas de défaillance et mesures...





Zoom sur cet élément

Chaque récepteur est indépendant

Lorsqu'un récepteur, ici une lampe, est déficient il est aisé de le localiser pour le remplacer...
Le montage parallèle en animation

Schéma parallèle tel qu'en vidéoMontage parallèle, mesures

A la fin de la vidéo, on a pu constater que la tension était identique en tout point du montage :
schéma récepteurs en parallèle
La tension U est identique en tout point : U = 28 Volts
Ig (I générateur) = 275 mA ; I1 = 130 mA ; I2 = 90 mA ;
I3 = 55 mA
NB : la fait que les intensité soient de plus en plus faible en s'éloignant du générateur est un pur hasard, l'intensité dépend uniquement des caractéristiques des ampoules et non de leur position !




Zoom sur cet élément

Parallèle : approche pédagogique

Le schéma ci-dessous reprend notre expérience, les ampèremètres ont légèrement changé de position dans un but de clarté pédagogique :
Schéma parallèle, approche pédagogique

L'épaisseur des fils et flèches représente l'importance des débits et donc des intensités pour démontrer comment Ig = I1 + I2 + I3 :
Somme intensité en parallèle, schéma pédagoqique
Si l'on remplace respectivement I1, I2 et I3 par leurs valeurs : 130 + 90 + 55 = 275 mA (Ig).

Montage parallèle nommé également :

Montage dérivation





Zoom sur cet élément

Loi sur les intensités en parallèle

En parallèle (ou dérivation), la tension U est identique en tout point et les intensités s'ajoutent.
Déterminons ce qu'il advient des résistances !

Intensité fournie par le générateur = somme des intensités du circuit :

 Ig    =   I1   +    I2    +   I3
 ↓            ↓            ↓           ↓
On applique la loi d'Ohm, I = U / R
Chaque lampe oppose une résistance différente : R1, R2, R3
La résistance équivalente vue par le générateur sera nommée Req (R équivalent)

 ↓            ↓            ↓           ↓
U/Req = U/R1 + U/R2 + U/R3
 ↓            ↓            ↓           ↓
U étant identique en tout point, on peut simplifier par U :
 ↓            ↓            ↓           ↓
1/Req = 1/R1 + 1/R2 + 1/R3 


L'inverse de la résistance équivalente aux résistances en parallèle dans un circuit est égale à l'inverse de la somme des constituantes !

1/Req = 1/R1 + 1/R2 + 1/R3 + ...


Représentation mnémotechnique du montage parallèleLa résistance d'un conducteur est inversement proportionnelle à sa section, ajouter des résistors en parallèle revient à augmenter la section et donc diminuer de la résistance...
Mnémotechnique montage parallèle, section inversement proportionnel

Cas particulier : chaque récepteur est identique :
R1 = R2 = R3...


R équivalent = R unitaire / nombre de récepteurs





Zoom sur cet élément

Attention à la surcharge !

Les intensités s'ajoutent : pensez à la surcharge !

Lorsque vous raccordez des appareils en parallèle, même si unitairement aucun ne dépasse l'intensité nominaleLa valeur nominale est par exemple 16 A pour une prise, la valeur maximale est en réalité bien supérieure (≃ 80 A) mais elle doit être très brève (intensité d'appel au démarrage...) admissible par votre source (Pile, batterie d'accumulateurs, prise électrique...), la somme des intensités peut dépasser la valeur nominale admissible !
Surcharge montage parallèle
Comme dans l'illustration ci-dessus, aucun récepteur ne dépasse 16 A mais la somme des intensités absorbées dépasse sensiblement cette valeur : 5 A + 5 A + 8 A + 5 A = 23 A




Zoom sur cet élément

Générateurs en parallèle

Il est impératif que les tensions de chaque récepteur soient identiques faute de quoi celui qui offre la tension ou ddpDifférence de potentiel (ddp ; d.d.p)
Rappel : ddp = tension
la plus faible deviendra le récepteur de l'autre...
C'est d’ailleurs ainsi que l'on recharge les accumulateurs !

Par contre, si rien n'impose que les intensités nominales soient identiques, c'est toutefois préférable notamment lorsqu'il s'agît d'accumulateurs en phase de recharge.
Générateurs en // parallèle
L'animation ci-dessus représente quelques exemples de générateurs en parallèle.




Zoom sur cet élément

Quiz en dérivation !...


Quiz/Complément réservé aux abonnés :

Je m'abonne !
   ― ― ― ― ― ―
Je me connecte !
S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours décodéco Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Recommander sur Google+ Discuter sur Twitter 0
S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours
< Espace privé, abonnés
Partagez, participez >
Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Recommander sur Google+ Discuter sur Twitter 0


1234C

Crée le 28 / 02 / 2017, der. màj le 03 / 04 / 2018 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 2080 fois
Difficulté : ★★★★☆
Pas encore de commentaire
Gu5835e07c1389f
https://www.tecnipass.com/cours-electricite-courant.continu-parallele.serie
QUIFOCUShttps://www.tecnipass.comCx58b5aa8813853
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs