Localiser ce membre

Démarrage statorique, rotorique...

Connexion Stagiaire Solo Inscription (Stagiaire)                 Compte Administrateur : Gérer Administration de stage Foad et/ou Pratique Créer
 
Connexion : Stagiaire, Formateur
Voir le passe  
   Oubliés ?
 
Connexion pour Client Administrateur
Voir le passe  
   Oublié ?


Inscription personnelle
 
 
Formateur ou Stagiaire
Inscription individuelle, étape 1 sur 2 :
(sans engagement)


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Votre adresse courriel restera confidentielle
Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs

Nos offres d'abonnement, obtenir un devis

Chargement page et sommaire en cours...

Autres anciens démarrages : schémas de puissance

Démarrage statorique à résistances

Démarrage statorique à résistances électriques
Cliquez pour relancer
  1. KMM ferme et le stator est alimenté via des résistances en série
  2. Après un temps défini (ou contrôle de vitesse) le contacteur pilotant les résistances se ferme, le moteur est alors alimenté normalement.
  • Ce type de démarrage est plus progressif que l'étoile triangle
  • L'intensité de démarrage étant ajustable en changeant simplement la valeur des résistances
  • Les résistances de forte puissance chauffent énormément
  • Il faut respecter un délaiGénéralement 1 à 2 démarrage maximum par heure ! entre 2 démarrages (refroidissement des résistances et accessoirement du moteur)
  • Les résistances sont très coûteuses
  • Le couple de démarrage est très faible, les résistances en série limitent fortementLa tension se partage entre les résistances et les bobines en série.
    Au démarrage la grande majorité de la tension, et donc de la puissance, est au bornes des résistances ce qui rend ce démarrage inadapté à certains types de charges
    la tension !




Zoom sur cet élément

Statorique avec autotransformateur

Démarrage statorique avec auto-transformateur
Cette illustration décrit un démarrage avec autotransformateur.

Plus onéreuse que les autres solutions, cette méthode offrait une grande souplesse de démarrage avec des pertes limitées du fait du bon rendement d'un autotransformateur.
Le couple était lui aussi meilleur qu'avec des résistances !
  1. KM3 ferme en premier et couple l'autotransfo en étoile
  2. KMM ferme et alimente l'autotransfo et le moteur
  3. Après un délai, KM3 s'ouvre en premier Court-circuit partiel au niveau de l'autotransformateur sans cela !!
  4. Puis KM2 ferme, le moteur est alimenté en direct !
  • Aucune perte Joule contrairement aux résistances
  • Couple important, U ne chute pas en charge
  • Possibilité d'ajuster facilement l'intensité et donc aussi le couple de démarrage !
  • Coût prohibitif et encombrement important




Zoom sur cet élément

Démarrage rotorique

Démarrage rotorique
Cliquez pour rejouer
  1. KMM ferme, le rotor est couplé par des résistances
  2. Après un délai, KM2 ferme, diminuant la résistance du rotor
  3. Puis KM3 ferme, le rotor est en court-circuit comme dans un moteur à cage classique
  • Très souple, comportait jusqu'à 5 paliers (simplement 2 représentés ici)
  • Bon couple de démarrage ; moins de pertes Joule statorCar le secondaire, le rotor, n'est pas en cct au démarrage !
  • Grande souplesse mécanique
  • Très complexe et très onéreux
  • Usure du rotor bobiné à bagues et balaisRotor bobiné de moteur asynchrone !




Zoom sur cet élément

Avec un variateur ? ...


Cette partie est réservée à nos abonnés :

Je m'abonne !
   ― ― ― ― ― ―
Je me connecte !

S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours décodéco Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin 2
S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours
< Espace privé, abonnés
Partagez, participez >
Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin

1234C

Crée le 26 / 04 / 2017, der. màj le 01 / 07 / 2018 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 13047 fois
Difficulté : ★★★★☆
Pas encore de commentaire
Gu5835e07c1389f
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs