Connexion Stagiaire :
Voir le passe  
   Oubliés ?

Connexion Client, Administraeur :
Voir le passe  
   Oubliés ?

Pas encore stagiaire ?Particulier ⇒ Pré-requis offerts (0 engagement)  Pro ⇒ devis Elearning ou Pratique
 
 


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs
Pas encore stagiaire ?Particulier ⇒ Pré-requis offerts (0 engagement)  Pro ⇒ devis Elearning ou Pratique

Offres d'abonnement optionnelles après vos pré-requis offerts :


Contrôler un moteur asynchrone !

Chargement page et sommaire en cours...

Contrôler un moteur asynchrone !

Contrôle des bobines d'un moteur triphasé en vidéo


Pour votre sécurité : le moteur doit être consigné !

Mesurer et comparer la résistance des bobines d'un moteur permet de vérifier s'il a subit une forte surcharge ! Si une résistance infinie dévoilerait un fil coupé, une valeur moindre sur un enroulement indique un défaut ayant des conséquencesUn enroulement en court-circuit partiel ? Le vernis d'isolement est déficient probablement suite à une surchauffe ! Il opposera une résistance plus faible que les autres. En dessous d'≃ 1% d'erreur le moteur ne posera pas de problème. Au dessus, le 'relais' de protection thermique va déclencher pour cause de déséquilibre des intensités.. Il convient donc d'effectuer les 3 mesures en vidéo et ci-dessous :
Comparaison de la résistance des bobines moteurNotez le double trait sur l'Ohmmètre, 2 épais qui font circuler une intensité, 2 fins qui mesurent la tension : mesure 4 fils abordée dans les conseils+. L'appareil assurant cette fonction est un milliohmmètre. En effet, en dessous de quelques Ohm, il est impossible de comparer les résistances des bobines à cause de la résistance des fils et du contact qui faussent complètement les résultats !
Le milliohmmètre à avantageusement remplacé le pont de Wheatstone !




Zoom sur cet élément

Vérifier l'isolement des bobines d'un moteur triphasé


Vidéo : résistance d'isolement :


Ce test ne s'effectue pas avec un Ohmmètre classique (test sous tension < 3 V) mais en injectant 500 à 1000 Vcc.
Un moteur (Ex un moteur BTA : 400 V efficaces triphasé) doit être testé sous 500 à 1000 V continus (suivant classe).
Ainsi on vérifie un défaut d'isolement indétectable avec un simple Ohmmètre.

Méthode de mesure : 2 familles de 3 tests :

  1. Injecter la tension entre les bobines, moteur désaccouplé = 3 tests
  2. Entre chaque bobine et la carcasse = 3 tests
  3. La valeur lue doit être supérieure à 500 kΩ ou 1 MΩ (suivant classe)

Attention l'appareil injecte jusqu'à 1000 Vcc, pouvant se maintenir par effet capacitif : protégez-vous !
Pour votre sécurité : le moteur doit être consigné !

Contrôle de l'isolement des bobines d'un moteurVérifier l'isolement carcasse (masse) moteur




Zoom sur cet élément

Vidéo : pourquoi le Mégohmmètre ?


Dans cette vidéo on compare la résistance d'isolement lue par un ohmmètre classique avec celle mesurée par un mégohmmètre injectant une tension élevée !
On comprend bien la différence, notamment en milieu humide !
En effet avec un ohmmètre classique l'eau (tel qu'au "robinet" : contenant peu de sels minéraux) oppose plusieurs centaines de kOhm sous quelques volts ...
Par contre au mégohmmètre, on obtiendra une valeur bien moindre !
D'où la nécessité de recourir au tes sous 500 voire 1 000 Vols !




Zoom sur cet élément

Cochez en vert les bonnes réponses !...




Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Discuter, échanger sur cette page 34

Cours extrait du stage : INDUSELEC

Crée le 14 / 12 / 2016, der. màj le 21 / 02 / 2020 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 140107 fois
Difficulté : ★★★★☆
Voir les commentaires


Gu5835e07c1389f

Partager sur FacebookDiscuter sur TwitterPartager sut Linkedin



 
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs
 ➦