Localiser ce membre

Couples résistants et couples moteurs

Connexion Stagiaire Solo Inscription (Stagiaire)                 Compte Administrateur : Gérer Administration de stage Foad et/ou Pratique Créer
 
Connexion : Stagiaire, Formateur
Voir le passe  
   Oubliés ?
 
Connexion pour Client Administrateur
Voir le passe  
   Oublié ?


Inscription personnelle
 
 
Formateur ou Stagiaire
Inscription individuelle, étape 1 sur 2 :
(sans engagement)


Veuillez suivre les instructions dans le courriel pour créer un nouveau mot de passe

Votre adresse courriel restera confidentielle
Toutes vos données restent confidentielles
preinsutilisateurs

Nos offres d'abonnement, obtenir un devis

Chargement page et sommaire en cours...

Couples de démarrage en fonction du process

Couple de levage : constant

Couple
Ici le couple est constant comme dans tout procédé de levage, convoyage, broyage, concassage... Avec une légère pointe au démarrage pour 'arracher' la charge.
C = couple résistant. La puissance P est donc ici proportionnelle à la vitesse :
C = kk = constante du process
P = C × ω = k × ω
80% des applications industrielles

Couple résistif proportionnel

Couple
Roue à aubes ou vis sans fin (doseur ou compresseur), avance d'une machine outil... Les mélangeurs, les pompes volumétriques... Offrent un couple C qui évolue proportionnellement à la vitesse (avec un léger surcouple de 'décollage' là aussi pour 'arracher'...).
C = couple résistant. La puissance P évolue, quant à elle, au carré de la vitesse.
C = kk = constante du process × ω
P = C × ω = k × ω²




Zoom sur cet élément

Couple centrifuge : ventilation...

Couple Les ventilateurs, pompes centrifuges, turbines, centrifugeuses...
Ne requièrent quasiment aucun couple au démarrage, par contre celui-ci évoluera au carré de la vitesse.
C est le couple résistant proportionnel au carré de la vitesse.
La puissance P évolue quant à elle au cube de la vitesse !
C = kk = constante du process × ω²
P = C × ω = k × ω^3

Couple dérouleur : le plus exigeant !

Couple
Dans cette application, le couple est élevé et maximal au démarrage puis diminue car la bobine, en se déroulant, réduit son diamètre.
Le couple appelé diminue donc à son tour car il est proportionnel au diamètre entraîné par le moteur...
Un autre exemple de ce type de couple est le mandrin d'un tour qui tronçonne un rondin de matière.
C est le couple résistant en décroissance exponentielle avec la vitesse.
La puissance P est constante avec ce type de process.
C = kk = constante du process × ω²
P = C × ω = k
Le moteur à courant continu série offre naturellement ce coupleCouple mcc vs dérouleur
En rouge brun, le couple du moteur courant continu (mcc), en pointillés bleu le couple résistant d du dérouleur
!




Zoom sur cet élément

Le cas du moteur asynchrone

couples résistants
Seul le couple résistant p : proportionnel est vraiment bien adapté à ce moteur puisque son couple naturel C m asy est supérieur (sans excès inutile).
A l'opposé le couple d du dérouleur exige un moteur fortement surdimensionné puisque son point de fonctionnement est très inférieur à la puissance nominale !
L'hélice h au couple centrifuge convient bien aussi, tandis que le couple constant c oblige un sur-dimensionnement dû, lui aussi, aux pertes Joule de ce type de moteur qui entraînent un creux (de couple) au démarrage.

Avec variateur

Couple démarrage asynchrone avec variateur
Les variateurs de vitesse, convertisseurs de fréquence, offrent un couple de démarrage égal voire supérieur au démarrage direct grâce notamment au fameux mode 'vectoriel' !




Zoom sur cet élément

Les couples moteurs

1
2
3

Le moteur asynchrone


Couple démarrage moteur asynchrone
Le creux au démarrage est dû aux pertes Joule, (voir cours sur moteur asynchrone). Les variateurs en mode U/f compensent ce creux.

Le moteur brushless


Couple démarrage moteur brushless, mpp...
Le moteur brushless est similaire au moteur asynchrone sans le creux au démarrage simplement parce qu'il fonctionne systématiquement avec une électronique qui gère le démarrage.

Le moteur courant continu série


Couple démarrage moteur courant continu série
Voici le moteur offrant le couple de démarrage le plus élevé. En mode vectoriel, le variateur associé au moteur asynchrone s'en approche.

Voir les cours sur les moteurs annexés en fin du présent cours.




Zoom sur cet élément

Seul le couple centrifuge est quasiment nul au...


Cette partie est réservée à nos abonnés :

Je m'abonne !
   ― ― ― ― ― ―
Je me connecte !

S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours décodéco Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin 0
S'abonner, accéder à mon espace membre Personnalisez, customisez, modifiez cette page Tutorat, demande d'assistance Mettre en favoris ce cours Quiz, se tester sur ce cours
< Espace privé, abonnés
Partagez, participez >
Discuter, échanger sur cette page Partager sur Facebook Discuter sur Twitter Partager sut Linkedin

1234567C

Crée le 28 / 04 / 2017, der. màj le 01 / 07 / 2018 par : Guillaume (Guillaume DUPAS)
Contributeur Guillaume DUPAS Gu5835e07c1389f
Cours vu 4920 fois
Difficulté : ★★★★☆
Pas encore de commentaire
Gu5835e07c1389f
+33(0) 950 628 628
tecnipass@tecnipass.com
coursactifs